In French

PATRIARCAT LATIN - JERUSALEM

Message de Pâques

4 avril 1999

1. Le Christ est ressuscité. Oui, il est vraiment ressuscité. Réjouisson-nous et louons le Seigneur de gloire.

Le message de Pâques est le message du Christ ressuscité, de son triomphe sur le péché et la mort. C'est un message d'espérance toujours renouvelée pour les chrétiens et pour toute l'humanité. "Dieu l'a ressuscité le troisieme jour…nous sommes témoin de cela…C'est de lui que tous les Prophetes ont témoigné" (cf Actes 10, 40-43).

Pâques est surtout un message d'espérance pour Jérusalem et pour toute l'Eglise de Jérusalem ou la Résurrection eut lieu, et dans laquelle les chrétiens de cette terre sont appelés a porter leur témoignage au Christ Seigneur dans les temps difficiles que nous vivons aujourd'hui.

2. Un message pour la société chrétienne, mais aussi pour toutes nos sociétés jordanienne, palestinienne et israélienne, en quete de la paix au milieu des peurs, des hésitaitons et de diverses formese d'oppressions et d'injustices. Un message qui dit que le triomophe sur toute forme de péché et de mort et sur toutes les raisons de peur et d'inquiétude est possible dans notre temps aussi.

Jérusalem, mais aussi toute la Terre Sainte, a besoin d'une véritable résurrection pour tous ses habitants, une résurrection par laquelle nous pouvons voir Dieu dans cette terre, et qui nous remplit de l'Esprit Dieu, l'esprit de justice, de réconciliation et d'amour. La paix et la justice, voila la source de notre inquiétude a tous dans ce pays. Les prochaines élections pourront-elles amener des chefs assez courageux, assez sages, assez attentifs a tous, capables de garantir la sécurité aux Israéliens et une complete liberté et indépendance aux Palestiniens? Pourront-ils garantir une égale dignité a tous? Nous sera-t-il donné de voir un jour dans lequel chacun de nous verra la face de Dieu dans haque personne, Israélienne ou Palestinienne, juive, chrétienne et musulmane?

3. Une source d'inquiétude grave est aujourd'hui la diminution du nombre des chrétiens a Jérusalem, due non a une émigration normale, mais a une émigration forcée imposée par une loi injuste qui a décidé le retrait des cartes d'identité de tous les Palestiniens résidents de Jérusalem et qui n'y vivent pas de fait, pour diverses raisons, de logement ou de travail, les privant ainsi de tout droit de retour dans leur ville. Le nombre des chrétiens a Jérusalem est déja restreint. Avec cette mesure il devient plus réduit encore.

Une autre raison d'inquiétude, la situation critique entre musulmans et chrétiens a Nazareth, l'un des principaux Lieux saints pour les chrétiens et un centre principal des célébration de l'an 2000. La gravité de la situation vient du fait que la campagne électorale est en train de nourrir ces jours-ci cette tension pour des intérets électoraux. A ce sujet nous disons qu'il n'est pas permis de sacrifier l'avenir de la ville, sa stabilité et la bonne entente entre tous ses habitants pour des intérets électoraux.

4. Le message de Pâques cette année se situe aussi dans la perspective du Grand Jubilé de l'an 2000. Il porte la significaiton principale du Jubilé, le pardon, le renouveau, la conversion et le retour a Dieu. La libération, sous tous ses aspects sera le fruit de cette conversion spirituelle.

Le pelerinage du Saint-Pere, dont on a beaucoup parlé ces derniers jours, reste une espoir pour toutes les Eglises. Rome jusqu'a maintenant n'a pris aucune décision. Nous espérons cependant de voir le Saint-Pere parmi nous. Il viendra pour nous porter une parole de justice, de vérité et de réconciliation. Nous espérons que ce pelerinage ne devienne pas la victime d'interprétations ou de conflits politiques.

5. Notre message est enfin une priere pour tous, juifs, chrétiens et musulmans. Les musulmans ont célébré ces jours la fete du Sacrifice, Id Al-Adha; les juifs fetent la Pesach, en mémoire de leur libération de la servitude; les chrétiens, nous célébrons, la Résurrection de Notre Seigneur Jésus-Christ. Nous demandons a Dieu de mettre en nos coeurs son esprit de justice et de réconciliaiton. Nous lui demandons d'inspirer a tous les chefs religieux une authentique vision de sa gloire qui consiste dans la gloire et l'amour de toutes ses créatures. L'Ecriture dit: "C'est lui qui est notre paix Il a détruit les barrieres qui nous séparait…pour créer, des deux, en sa personne, un seul Homme nouveau, apres avoir tué en sa personne la haine" (cf Eph 2, 14. 16)

6. A tous nos fideles, dans toutes les parties de notre diocese, Israel, Palestine, Jordanie et Chypre, je souhaite une heureuse et sainte Pâques, qui soit source de conversion et donc d'une véritable résurrection dans le coeur de chacun de nous.

Le Christ est ressuscité, oui il est vraiment ressuscité. Réjouissons-nous et louons le Seigneur de gloire.

+Michel Sabbah, Patriarche

Jérusalem, 30.3.1999